Parce qu’un livre ne fait pas la recette

12 09 2010

Qui n’a jamais cuisiné sans avoir eu, sur le coin de la table à portée de main, un livre de recettes? Celui de maman, de Jamie Oliver ou mieux encore, l’un des deux incontournables livres de recettes de Josée di Stasio. Bien souvent, les chefs ne vous promettent rien de moins que la réussite gastronomique. Certains, comme François Chartier, vont même jusqu’à se couper les molécules en quatre pour vous offrir la plus extraordinaire harmonie entre un met et son vin. L’accord parfait pour la recette parfaite.

La photographie ne fait pas exception. Puisque chaque image a, semble-t-il, sa recette, on voit maintenant apparaître une multitude de chefs photographiques publiant eux aussi leurs petits secrets. Mais comme en cuisine, ce ne sont pas tous les livres qui sont dignes d’intérêt. Trop souvent, la seule véritable recette, est celle que se met en poche l’éditeur (surtout quand on connait la marge ridicule que touche les auteurs). Bref, la sauce ne prend pas toujours.

Il existe donc une véritable panoplie de livres dédiés à la photographie. À l’instar du monde culinaire, c’est une industrie qui connaît un véritable boum.

Ingrédients, instruments, la recette est complète !

Mélangez le tout, laissez mijoter à feu doux une heure ou deux et servez sur un coulis de pellicule. Vos invités en seront enchantés. Une photo « comme dans l’temps » pour une recette d’aujourd’hui. C’est Pol Martin et Jehane Benoît qui seraient contents. © Zoom Communication & Photographie.

Le livre d’initiation à la photographie, qui va de la présentation du matériel photographique en général (et souvent dépassé) à la simple prise de vue, est à consommer avec modération. Prenez garde à ne pas tomber sur un « vieux » livre des années 80 réédité (exemple : L’Atlas Pratique de la Photo). La photographie numérique a changé la donne, notamment en ce qui a trait aux hautes sensibilités et ce sujet mérite à lui seul un chapitre. Ce qui ne veut pas dire de jeter à la corbeille le livre « La Technique de la Photo » d’Antoine Désilets. Toutefois, pour le débutant, le livre d’initiation est parfait pour survoler le domaine photographique et en présenter les grandes bases. Alors, choisissez-en un bon, complet, dont l’auteur jouit déjà d’une bonne renommée. Regardez du côté de Tom Ang ou de l’ineffable Scott Kelby. Il n’en faut qu’un, autant prendre le bon! 🙂

Le livre technique du matériel (hardware ou software), qui va du « Comprendre » à « Choisir son matériel » vous propose une incursion au coeur même du matériel photographique. Hélas, trois fois hélas, trop souvent il ne s’agit que d’un survol superficiel de ce qui existe sur le marché. Heureusement, quelques auteurs vont un peu plus loin. Vincent Luc et Jean-François Vibert, deux références en la matière, ne se contentent pas, comme on le voit trop souvent, de réécrire le mode d’emploi, mais bien de véritablement expliquer en profondeur les fonctions et réglages de l’appareil. Avec eux, vous plongez au coeur même de votre reflex (ou de Lightroom pour Jean-François). Pour mieux comprendre votre reflex, regardez si l’un de ces deux auteurs ne s’y serait pas attardé. 😉

Le livre spécialisé traite principalement d’un seul domaine photographique. Par exemple, la macro, la photographie HDR, le traitement RAW, la photo de paysage, le portrait, la photo de bébé, en gros, il y a un livre pour chaque sujet, chaque angle est pour ainsi dire, couvert. Malheureusement, devant cette manne, bon nombre de livres ne sont que des livres d’initiation à la photographie dont les exemples ne sont axés que sur le sujet en question. Exaspérant pour l’amateur avancé ou l’expert à qui ces livres s’adressent. À ce stade, il n’est pas nécessaire de consacrer le tiers du livre à la règle des tiers ou à la différence qui existe entre compact et reflex. Généralement, les ouvrages de Michael Freeman sont à conseiller, car accessible et d’un certain niveau. Seulement, l’auteur-photographe à une vilaine tendance à utiliser certaines de ses images d’un livre à l’autre. C’est beau la récupération, mais là…

Le livre photo, où, sans trop d’explication l’auteur vous partage son oeuvre. Parfois un commentaire, mais toujours la prédominance à la photo, on y apprend l’art de regarder. Rarement une indication de réglages ou de paramètres de prise de vue, et c’est excellent pour s’inspirer. Idem pour les livres de photographes voyageurs, très inspirants. À consommer sans modération.

Ce ne sont là que quelques exemples, mais qui méritent qu’on s’y attarde avant d’acheter. L’investissement va bien au-delà du prix. Consultez les différents forums de discussions, quelques-uns comme www.pixelistes.com proposent une section littérature où de nombreux ouvrages sont présentés. On peut aussi y lire le ressenti des internautes ayant déjà lu le livre. Les blogues qui ne sont pas commandités, c’est-à-dire, qui ne contiennent pas de contenu dit publie-rédactionnel, sont aussi une bonne source d’information. À Rivière-du-Loup, le libraire officiel de Zoom Communication & Photographie est la Librairie J.A. Boucher. Un libraire indépendant et sympathique qui, chose de plus en plus rare, a le respect du livre et de sa clientèle. Ce n’est pas une pub, c’est un fait.

Un livre ne garantit pas, hélas, l’accomplissement photographique. C’est avant tout une question de pratique. Mais certains arrivent à renouveler le genre, à se rendre intéressants, et même à nous ouvrir des horizons insoupçonnées. Zoom Communication & Photographie vous présentera, dans les prochains jours, quelques-uns de ses coups de coeur en matière de livres photo. D’ici là, bonne lecture et bonne photo.

Publicités

Actions

Information

2 responses

12 09 2010
Michel Desbiens

Votre parallèle est non seulement à propos, mais tout à fait juste. Bravo. J’ai déjà hâte de lire la suite.

Quant à la photo flashy sixties, effectivement, c’est tout droit sortit des livres de recette de mes tantes.

Longue continuité

Michel Desbiens.

13 09 2010
Jean Soucy

Très bon article, et suite à vos conseils pertinents reçus il y’a quelques mois concernant le choix de livres, je me suis procuré celui de Scott Kelby « Zoom sur la photographie numérique ». J’ai dévoré ce livre. Un bouquin à toujours trainer dans son sac photo. Vraiment un bon choix de lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s